Voici une photo de la première vertèbre, appelée atlas, placée de manière incorrecte. L’atlas a pivoté profondément et est, de ce fait, très instable.  

Le fait que l'atlas soit décalé, chez tous les humains et apparemment chez tous les mammifères (sauf chez les dauphins) a été découverte pour la première fois par M. Rene C. Schümperli au début des années 1990 (la profession médicale mène des recherches à ce sujet mais cette découverte n’est pas encore totalement reconnue scientifiquement). Cette partie du corps est très instable et, dès lors, très délicate. Les accidents et les chutes la rendent non seulement encore plus vulnérable, mais elle est également à l’origine de nombreux symptômes physiques et de diverses maladies, spécialement lorsque d'autres facteurs affaiblissants sont également présents. Des raideurs ou des tensions dans la nuque et le dos sont le plus souvent la conséquence de ce mauvais placement de vertèbre, et cela s’aggrave encore après des accidents, des chutes ou des traumatismes. L’organisation pour l’auto-guérison «Rückgrad e.V.» cite les effets secondaires suivants liés aux tensions ou raideurs dans la nuque et le dos.

Behandlung-webDouleurs dans la nuque et le dos
Mauvais positionnement des mâchoires
Problèmes aux hanches et aux rotules
Troubles de l'audition et de la vue
Migraines, maux de tête, vertiges
Engourdissement du bras et des doigts
Douleurs aux bras et aux jambes
Troubles organiques et problèmes de digestion
Désordres psychologiques
Burn out
Hyperactivité
Dyslexie
...

 

 

 

 

Cette partie du corps très sensible est la plus importante pour la fonctionnalité de tous les systèmes.

atlas-gerade-newIl est possible d’aider le corps à redécouvrir de lui-même la position équilibrée entre l’atlas, l’axis (deuxième vertèbre) et la base du crâne grâce à un travail énergétique spécifique, un toucher léger et à l’aide de certains Soundcodes. La sagesse innée du corps lui-même soutiendra ce processus de manière significative. Une fois que l’atlas aura retrouvé son chemin vers la position originale, cette vertèbre retrouvera sa stabilité originelle. Pour des raisons anatomico-mécaniques, cette nouvelle position stabilisée nouvellement retrouvée restera permanente et ne se placera plus jamais de façon incorrecte. La vertèbre restera stable durant la vie entière. Les femmes ayant corrigé la position transmettront apparemment cette stabilité à leurs enfants.